• Tendanô, semaine 12 : j'espère que vous me le pardonnerez :P

     

     

    Loin de moi l’envie de me lancer dans le concept du partage d’extraits. Mais j’avais très envie de vous faire lire celui-ci, issu d’un chapitre qui m’aura bien transpirer. Toujours pas de comptage de mots, je n’ai que très peu écrit ces derniers temps.

     

    Bonne lecture à vous ;)

     

     

     

    "Il regarda autour de lui et se sentit soudainement oppressé. Pour la première fois, depuis le début de l'assaut, il craignit pour sa vie. Il aperçut le visage d'autres Féliens, çà et là, tous avec le même air satisfait. Ses yeux furent attirés par un autre mouvement. Les flammes se comportaient bizarrement.

    Elles se détachèrent de leur foyer d'origine et virevoltèrent au-dessus du sol, décrivant des formes harmonieuses, comme animées par leur propre volonté. Elles tournaient autour des derniers survivants qui n'osaient plus bouger. Ardanar lui-même était immobile. Il jeta un coup d’œil rapide à son père. Ce dernier avait perdu toute assurance, fixant la danse brûlante d'un air effrayé. Il porta ensuite son attention sur le Félien.

    —Mais, comment est-ce possible ?, bredouilla-t-il

    L'ennemi ne répondit pas. Profitant de l'effet de surprise, lui et ses compagnons d'armes se jetèrent sur les Séraniens restants. De nouveaux cris retentirent, mêlant tantôt une joie enragée, tantôt l'annonce de la fin d'une vie.

    Le jeune homme, lui, ne bougea toujours pas, son regard ne quittant pas la balade macabre des flammes qui n'avaient, pour l'instant, pas eu de gestes agressifs. Les minutes s'écoulèrent, les questions se succédèrent, jusqu'à ce qu'Ardanar se rende compte que les combats étaient finis et que plus d'une dizaine de paires d'yeux orangés regardaient dans sa direction.

    Il déglutit, conscient d'avoir été repéré. Il était, à priori, la dernière proie vivante dans un rayon de plusieurs dizaines de kilomètres. Il baissa les yeux et observa les ombres qui s'étendaient autour de lui, qui l'enveloppait. Il s'arrêta de respirer. Il ne les avait pas sentis arriver. Peut-être que son peuple n'était pas aussi puissant qu'il le pensait, en fin de compte. On ne sous-estimait pas les Féliens, dans les textes qu'il avait lus. Et avec raison.

    —Tiens, tiens, dit alors la voix familière du Félien. Il semblerait qu'un petit ver de terre soit resté planqué tout du long.

    —Intéressant, répondit un autre. Il n'a pas bougé le petit doigt, alors que tous les siens se sont faits massacrés. Vraiment très intéressant.

    Ardanar ne prêta pas attention au brouhaha général qui s'ensuivit. Son esprit resta focalisé sur cette nouvelle voix, si douce et si grave à la fois, irréelle. Une voix qui avait réussi à se glisser derrière lui, très près de lui, avec deux autres individus, sans qu’il ne s’en aperçoive. De tous les événements qui venaient de se dérouler, c'était ce qui le marqua le plus. Il ne les avait absolument pas senti approcher."

    « Tendanô, semaine 11 : un petit cadeauDans mon petit coin de lecture, j'ai trouvé : Fifty Shades of Grey »
    Yahoo! Pin It

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 9 Mars 2015 à 15:28

    J'ai rien à dire, si ce n'est wow !

    C'est superbement écrit ! Quand tu publiera ton livre je le lirai ^^

    Bon courage pour la suite ! ;)

    2
    Lundi 9 Mars 2015 à 15:49

    Comme c'est prenant ! Merci pour cet extrait (mais au fait, pourquoi dis-tu que tu ne veux pas partager des extraits ?), ça donne envie de lire plus ! Bonne continuation dans ton écriture. ;-)

    3
    Myalië
    Lundi 9 Mars 2015 à 16:01

    Une jolie plume comme toujours.

    S'immerger dans ton univers est toujours un moment particulier

    Vivement la suite et bon courage !

    4
    Lundi 9 Mars 2015 à 16:43

    *se roule par terre*

    AAAAAAAAAAAAAH !!!! Je veux lire plus !!!!!!!

    C'est très prenant ! yes

    5
    Mercredi 11 Mars 2015 à 16:13

    Désolée de ne pas avoir répondue plut tôt à vos commentaires ;)

     

    @Octa : merci beaucoup :)
    Bon, le livre n'est pas prêt d'être encore publié, mais je verrais ce que je peux faire :P

    @Anna : Merci à toi aussi. Je suis assez pudique, sur mes écrits, surtout quand il s'agit d'un premier jet où il y a forcément quelques défauts ;)

     

    @Myalië : Merci pour le compliment. La suite se fait attendre >///<

    @Zaha : ah non, ne te roule pas par terre, tu n'es pas une serpillière !!! Merci en tout cas, pour ton avis ;)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :