• Tendanô, semaine 41 : je m'essaie au planning !

    Tendanô, semaine 41 : je m'essaie au planning !

     

     

    D'ici à peine plus d'un mois va débuter le NaNoWriMo. Je me suis à peine posée la question sur l'éventualité d'y participer : je crois que cela va devenir un automatisme à chaque session. Mais une interrogation importante s'est présentée à moi : avec quel projet vais-je y participer ?

     

     

    Pour ceux qui l'ignorent, je travaille actuellement sur quatre projets d'écriture en même temps : Tendanô, bien entendu, mais aussi sur les trois premiers tomes d'Eldalarya.

     

     

     

    L'année dernière, lors de ma première participation au NaNo (voir l'article consacré), j'avais décidé de prendre des risques et de me lancer dans le début d'écriture d'une histoire sans aucun lien avec le monde que j'étais en train de créer. Mais cette année, je tiens vraiment à rester dans l'ambiance de mes projets en cours.

     

     

    Après réflexion, j'ai décidé que ce NaNo serait l'occasion pour moi de finir le premier jet de Tendanô. À l'heure actuelle, j'ai environ 46 000 mots au compteur et j'estime avoir fait la moitié de mon roman. Avec le Nano, cela serait l'occasion d'aller enfin au bout.

     

     

    Et donc, chose rare avec moi, j'ai une date limite : au 30 novembre 2015 grand maximum, le premier jet de Tendanô sera fini. Étant donné que le mois de novembre sera consacré à l'écriture de cette seconde moitié et que je ne voulais pas mettre Tendanô de côté en attendant le début, j'ai décidé d'organiser le mois d'octobre pour être parfaitement prête le jour J.

     

     

    Je compte travailler sur deux fronts : le premier, le plus important, c'est la préparation de ce Nano. Au niveau de l'histoire, ce qu'il me reste à écrire est très important et va me demander une certaine rigueur pour rester cohérente. Pour cette partie, je vais devoir mener mes troupes au combat.

     

     

    J'ai commencé, il y a quelques temps, à lire le livre de stratégie militaire "L'art de la guerre" de Sun Tzu, un général chinois qui a vécu au VI siècle avant notre ère. Pour les semaines à venir, je vais lire, relire et étudier cet ouvrage qui me sera très utile non seulement pour Tendanô, mais aussi pour un certain nombre d'autres de mes projets à venir.

     

     

    En parallèle de ce travail, je vais m'atteler à l'organisation précise de ce moment qui est au centre de mon roman. Mes bilans hebdomadaires d'octobre ne parleront pas d'avancée en terme de mots, mais je me ferais une joie, dans la mesure du possible, de vous détailler ma façon de procéder, de créer une bataille, une guerre.

     

     

    Le deuxième point sur lequel je vais travailler en ce mois d'octobre concerne les 46 000 mots déjà à mon actif. Je vais entrer dans une phase de relecture/correction dont le seul but sera la recherche des incohérences et des problèmes posés par mes intrigues. Là aussi, l'intérêt est important pour le Nano car j'aurais ainsi une base très solide pour la poursuite de l'écriture, avec une idée précise de là où je vais, mais aussi des idées à intégrer.

     

     

    Est-ce que j'ose le dire ? Allez, oui, j'ose : ça sent la dernière ligne droite pour le tout premier jet de roman que j'aurais terminé. La lumière est là, au bout du tunnel.

    « Création d'un monde en Fantasy, méthode des 30 jours, 9 ème partieCréation d'un monde en Fantasy, méthode des 30 jours, 10 ème partie »
    Yahoo! Pin It

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 28 Septembre 2015 à 21:22

    Un beau programme tout ça ! ^^

    Par contre, en quoi « L'art de la guerre » va-t-il t'aider ? Pour décrire des batailles et des combats ? Pour t'organiser et te créer un mental de guerrière ? Les deux ? smile

     

    En tout cas, tu m'as donné envie de le lire, il est dans ma PAL depuis longtemps ^^

    2
    Lundi 28 Septembre 2015 à 22:29

    Le livre de Sun Tzu est une sorte de manuel destiné aux généraux et qui explique comment gagner une bataille ou une guerre. Il cherche à instaurer une sorte de mental de gagnant.

    Les batailles, l'art de la guerre, c'est quelque chose que je ne maîtrise absolument pas, en terme d'écriture. En étudiant ce livre, j'espère comprendre les atouts de ceux qui gagnent et les handicaps de ceux qui perdent et d'incorporer cela dans ma propre histoire pour rendre ce passage important beaucoup plus réaliste.

    La petite difficulté en plus, c'est d'y mêler ce que j'ai créé, mon système de magie, évidemment, mais aussi les races impliquées qui possèdent chacune leur caractère et leur potentiel. Le tout avec pour objectif de rendre mes affrontements cohérents, que ça ne soit pas le fruit d'un gros billisme ou de l'opération du saint esprit de l'écriture.

    Je sais à peu près où je veux aller, dans les grande lignes, il me manque surtout le lien entre chaque moment-clé, la détermination des liens de cause à effet qui font que mes personnages ont pris telle décision et que celle-ci à produit tel conséquence :)

    3
    Mercredi 30 Septembre 2015 à 12:57

    C'est pas con du tout comme idée ! happy

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :